Actualités

Kino Minots - Albert

Par VIOLETTE ROUGEMONT, publié le lundi 26 avril 2021 07:11 - Mis à jour le lundi 26 avril 2021 07:11
affiche Albert.png
Au mois de février 2021, la classe de 4ème Braque a eu l'occasion de travailler pendant cinq jours avec Nicolas Leclerc de 3Films14 pour réaliser plusieurs courts-métrages.

Pour ce projet, les élèves avaient carte blanche et devaient se charger de l'écriture, du casting, du tournage ... Il-elle-s vous livrent humblement le fruit de leur travail à raison d'un court-métrage par semaine.

Le court-métrage que nous vous proposons cette semaine est le deuxième que nous avons tourné. Il s'intitule "Albert" et aborde la question de l'exclusion, le rôle salvateur de la musique, le succès ...

A l'origine, ces courts-métrages auraient dû être projetés à l'Area mais la situation sanitaire et la fermeture des lieux de culture en ont décidé autrement.

Ce projet qui intègre les parcours citoyen et d'éducation artistique et culturelle pourra être présenté par les élèves qui le souhaiteraient à l'oral du brevet en troisième.

Vous trouverez ci-dessous les réactions de l'équipe de tournage et en pièces jointes quelques photographies.

Bon visionnage à tou-te-s et à la semaine prochaine pour un troisième film !

Julie Pruvost : Ces journées de tournage m’ont appris à m’organiser, à travailler avec mes camarades, à écrire un scénario, à trier les informations nécessaires … J’ai également découvert les différents cadrages. Mon meilleur souvenir est la dernière journée quand nous avons tourné le film Zombinavirus 35. Notre classe était très unie et nous avons énormément ri à cause des maquillages de zombies. Mon pire souvenir est quand nous avons écrit les scénarios car j’ai peu d’imagination. Ça n’est donc pas une chose que j’apprécie beaucoup. Je pense que madame Rougemont devrait continuer ce projet avec ses élèves car c’est une opportunité de découvrir l’art du cinéma, comprendre ce qui se cache derrière les films que nous regardons. Grâce à ce projet, notre classe est de plus en plus soudée. Je trouve que c’est toujours plus plaisant d’être dans une classe soudée.

 

Romaric Fontaine-Monchet : J’ai appris comment on tournait un film, comment on utilisait le matériel. C’est long de faire un film, il faut tourner scène par scène puis réaliser le montage du court-métrage. Mon meilleur souvenir restera quand j’utilisais le matériel. Pour tourner un court-métrage, il faut vérifier que les personnages sont bien dans le cadre et que le micro fonctionne correctement. Mon pire souvenir sera la longueur des tournages pour des courts-métrages qui ne durent que quatre à cinq minutes.

Je pense qu’il faut continuer ce projet l’année prochaine parce que ça apprendrait à d’autres élèves comment on tourne un film, comment on utilise le matériel, à ne pas être trop timide pour parler devant les autres.

Enzo Facqueur : Le tournage m’a fait découvrir le monde du cinéma. J’ai compris comment on fait un film, comment on tourne, ça m’a tout appris ! Je n’ai pas de mauvais souvenir. Il faut continuer ce projet car ça pourrait aider plein de personnes, ils vont adorer ! Il y a vraiment une bonne ambiance !

Lilian Morel : Pendant ces journées, j’ai appris à écrire et organiser un scénario en différentes scènes. J’ai aussi appris à utiliser du matériel cinématographique (perche, caméra …), à me coordonner avec tout le monde, à faire du repérage, à tout prévoir … Les moments qui m’ont le plus plu sont ceux durant lesquels nous avons tourné car j’ai beaucoup appris. Il y avait un bon état d’esprit. Je n’ai pas aimé l’écriture du scénario car je n’aime pas écrire, trouver des idées et les organiser. Il faut continuer ce projet car réaliser un film est une chose à faire au moins une fois dans sa vie. On apprend beaucoup de choses.